Le Sexe c’est dégoûtant

De Antoine Jaccoud

Quand le pilates commence à lasser, que la perspective du marathon de Lausanne, ou même de New York, s’estompe mollement à l’horizon et que les week-end au chalet deviennent mortifères.

Quand même les séries Netflix suscitent une manière d’indifférence, que le Guide du Routard tombe des mains, que les dégustations de vins produits en biodynamie dégagent une sorte de fadeur.

Quand le couple a tout essayé – les livres, les randonnées, le dialogue - mais peine à sortir d’une crise que le thérapeute voit, lui, comme une opportunité. Quand le monde, enfin, n’apporte que des mauvaises nouvelles et que l’espèce se met à craindre son extinction…
Alors, il reste

l’échangisme.


affiche

Grange de Dorigny, Lausanne
du 30 janvier au 8 février 2020

Théâtre de beausobre, Morges
le 11 février 2020

Théâtre Benno Besson, Yverdon
du 13 au 14 février 2020

Théâtre Nuithonie, Fribourg
du 12 au 14 mars 2020

Co-production théâtre St-Gervais, Genève
du 24 au 29 mars 2020

Mise en scène : Matthias Urban

Avec
Shin Iglesias, Antonio Troilo, Isabelle Caillat, Roberto Molo et Matthias Urban

Musique : Christoph König
Scénographie : Fanny Courvoisier
Lumières : Eloi Gianini
Costumes : Scilla Ilardo
Assistante mise en scène & administration : Maria Da Silva
Collaboratrice artistique : Alexandra Thys