Vous toussez fort, Madame.

D’après Tartuffe de Molière

Le spectacle Vous toussez fort, Madame est un hommage à la plasticité singulière des textes de Molière. Le 400e anniversaire de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin offre une belle occasion de s’interroger sur le secret de la longévité de ce que l’on appelle les grandes comédies (L’Ecole des femmes, Le Malade imaginaire, Le Misanthrope, L’Avare, Le Bourgeois gentilhomme, Le Tartuffe…). On pourrait croire que celles-ci fonctionnent toutes seules et qu’elles suscitent immanquablement le rire par la représentation de défauts aussi universels qu’éternels. Est-ce là tout, vraiment ? Ne faut-il pas admettre que ces belles machines ne furent pas construites seulement pour fonctionner toutes seules, mais aussi pour faire quelque chose ? À savoir, et selon les occasions, creuser, soulever, culbuter, déménager...

Matthias Urban a donc voulu vérifier qu’une pièce comme Tartuffe était en état de marche et qu’elle pouvait encore servir – ici et maintenant. Avec méthode, le metteur en scène et les comédien·ne·s ont commencé par choisir une scène, la scène 5 de l’Acte IV (réputée pour être parmi les plus drôles du théâtre classique). Avec cet outil en main, que vont-ils faire ? Découper, forer, raboter et surtout déplacer… ça va faire mal.


Grange de Dorigny, Lausanne du 20 au 29 janvier 2022

Mise en scène : Matthias Urban

texte et jeu : Alain Borek, David Gobet, Agathe Hauser, Anne-Catherine Savoy, Antonio Troilo, Matthias Urban

Scénographie : Fanny Courvoisier Lumières : Guillaume Gex Musique : Joséphine Maillefer Costumes : Scilla Ilardo Maquillage : Sonia Geneux

Remerciements : Danielle Chaperon, Jean-Paul Favre, Tania de Paola, Odile Cantero, Patrick de Rahm, Arsenic